Le stress au travail est le mal du 21 ème siècle, quelles solutions anti burn-out sont possibles pour tous ceux et celles qui souffrent de ce syndrome?

Quels sont les facteurs propices à l’apparition de ce syndrome ?

L’extrême fatigue dans le cadre professionnel (de l’anglais burn-out, parfois écrit burnout) peut avoir plusieurs origines qui souvent se cumulent. On dit de cette pathologie qu’elle touche principalement les cadres car ils ont cumulent régulièrement : horaires à rallonge, forte responsabilité et délais courts. Tous ces facteurs mis bout à bout sont souvent à l’origine d’un sentiment de souffrance qui ne fait pas partie de la liste des maladies professionnelles.

Comment se manifeste cette pathologie ?

C’est, en une phrase « l’épuisement au travail« . Il se décompose en 4 phases qui influencent l’état de santé :

  1. Tout d’abord une phase d’alarme : l’étape de manifestation.
  2. Une phase d’adaptation physique du corps à ce rythme de vie soutenu que lui impose le travail. C’est le métabolisme qui accélère comme lorsqu’on parle d’instinct de survie grâce à une décharge d’Adrénaline en situation ponctuelle de peur.
  3. Une troisième phase dites de rupture qui marque la réapparition du stress (à ne pas confondre avec un soulagement, qui peut être un faux positif)
  4. La dernière phase, psychique, « l’exténuation » lors de laquelle les barrières du cerveau tombent, elle se manifeste par la perte des défenses psychologiques  et le malade est sujet à une angoisse constante.

Malheureusement, ces troubles chronique lié au surmenage dans le travail n’est pas reconnu comme une maladie professionnelle. Il vous revient donc de faire attention à votre rythme quotidien et d’anticiper les risques. Cette nouvelle forme de la dépression est pourtant bien présente dans les bureaux, notamment ceux des sociétés qui évoluent dans le secteur tertiaire. Il est clair que les RH doivent le prendre en compte dans les risques psychosociaux au sein de leur entreprise, la part d’humain / d’émotionnel est une composante de plus en plus importante dans le management.

Comment se soigner et le combattre par un traitement efficace?

L’approche comportementale pour prévenir l’apparition des symptômes

Tout d’abord et notamment pour les cadres, il convient de prendre du recul sur votre activité. Nous ne sommes jamais moins efficace que dans le feu de l’action. Rappelez-vous que votre métier est de prévoir, d’anticiper et de piloter vos équipes, la première chose à faire et donc de « sortir la tête du guidon« . Vous pourrez donc respirer et prendre les actions stratégiques nécessaires pour réorganiser vos projets et vos équipes. C’est le pré-requis pour réussir à être dans une démarche « anti burn-out« .

La prise d’une pillule anti burn-out ?

La maca a deux caractéristiques principales:

  • La régulation de la sécrétion d’hormones dans le corps.
  • L’action sur le métabolisme dans son ensemble vous permettant un regain d’énergie

Ces deux aspects font de la maca le parfait outil pour vous aider dans un période de forte activité professionnelle, bien sur l’approche comportementale dont nous parlions plus haut reste indispensable pour éviter le pire. Si vous souhaitez plus d’informations sur la maca, consultez la liste détaillée ici: maca vertues et bienfaits.